Audit Cloud Assessment

L'audit cloud : pour bien déterminer sa stratégie cloud

23/02/2024
Cloud

Le cloud assessment ou audit cloud est une étape primordiale qui permet d’évaluer la maturité d’une organisation à migrer sur le cloud. Lors de cet audit, on examine les ressources, l’environnement et la maturité de son système d’information. Ce cloud assessment permet de voir si l’organisation est capable de migrer vers le cloud et dans quelles conditions. L’audit cloud est indispensable pour définir la stratégie cloud de son organisation en prenant en compte ses besoins et son environnement spécifique. On va donc commencer par étudier l’existant et comprendre l’objectif du besoin en migration cloud

Qu’est-ce que le cloud assessment ? 

L’audit cloud ou cloud assessment permet de faciliter le processus de migration vers le cloud et de mettre en place un environnement cloud qui répond aux enjeux métier et besoins de l’entreprise. Il permet de définir la stratégie cloud. Lors de cet audit cloud, on cherche à évaluer différents paramètres. 

Les ressources humaines au cœur de l’audit cloud

Cette étape de l’assessment cloud permet de valider la disponibilité et les compétences des ressources en interne pour s’occuper de la migration cloud
Il est indispensable de connaître le degré d’investissement des équipes internes et notamment leurs disponibilités, leurs compétences et niveau de formation ainsi que les exigences métier (RTO, RPO par exemple). 
On veillera aussi à déterminer s’il est nécessaire de passer par un accompagnement externe pour migrer sur le cloud ou faire monter en compétence des équipes internes ou alors recruter des experts par exemple. 
Enfin, l’identification des tâches à faible valeur ajoutée qui peuvent être automatisées ou diminuées lors de la migration sur le cloud permet de mieux évaluer l’impact de cette migration sur les ressources humaines. 

Le cloud assessment : l’aspect technique et technologique des infrastructures existantes

On étudie l’existant pour reprendre le contrôle des couches technologiques. Cette évaluation de l’état de l’infrastructure permet de réduire la dette technologique et de prendre connaissance de l’obsolescence de certaines parties de l’infrastructure, du taux d’utilisation faible ou inexistant de certaines machines. 
On cherche aussi à connaitre les interactions entre les différentes couches techniques, pour éviter des lenteurs ultérieures : 

  • Analyser les dépendances et les interactions,  
  • Les liens entre les applications et les services 
  • L'impact d'une modification d'une application sur les autres, 
  • Etudier les opportunités d'optimiser les interactions entre les workloads pour améliorer les performances et la scalabilité.

La sécurité pendant le cloud assessment

Lors de cette étape de l’audit cloud, on identifie le niveau de sensibilité des applications ou des données en lien avec la politique sécurité de l’organisation. Cela permettra de déterminer la stratégie cloud et le besoin d’un cloud privé ou souverain si toutes les données ne peuvent pas être migrées dans un cloud public
On évaluera aussi le périmètre de cette migration notamment pour les applications sensibles pour lesquelles il est préférable de migrer tout l’environnement. 

Audit cloud : quel ROI pour la migration cloud ?

L’assessment cloud couvre un large périmètre et notamment la partie retour sur investissement du passage au cloud. Dans certains cas, on se rend compte lors de l’audit de l’infrastructure existante qu’il est possible de réduire de 10 à 20 % le nombre de machines à migrer parce qu’elles ne sont pas utilisées (réduire également la puissance nécessaire des machines). Cela permet de calibrer correctement le projet cloud, d’optimiser la tarification et le coût d’utilisation du cloud et de valider le ROI du projet cloud.  Cependant, la migration vers le cloud n’a pas toujours pour seul objectif le ROI financier du projet. 

Déterminer l’objectif de la migration pendant le cloud assessment

Lors de tout audit cloud, il est indispensable de comprendre les raisons qui poussent une organisation à migrer dans le cloud : modernisation de son infrastructure, sécurisation des bases de données, facilité d’accès au cloud, mise en place d’un PRA … L’objectif guidera les recommandations à l’issue de l’assessment cloud
L’audit cloud permet de déterminer une roadmap sur les prochaines années et de définir les priorités. Il permet aussi de lisser l’investissement financier et le temps passé sur le projet dans la durée. A l’issue d’un audit cloud, l’organisation est en possession d’un cahier des charges et de guidelines lui permettant d’être en condition de réussite pour son projet de migration cloud, cloud hybride ou multicloud. Ce cloud assessment est une étape essentielle pour comprendre comment fonctionnent les infrastructures cloud et garantir leur efficacité et leur sécurité. L'analyse approfondie de l'état des infrastructures permet de réduire la dette technologique, d'optimiser les performances et de prendre des décisions éclairées concernant la migration vers le cloud.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à visionner notre webinar « Comment bien préparer et gouverner son projet cloud ? » sur le sujet ou consulter nos articles consacrés au cloud ci-dessous. 

Une fois cette étape mise en place, nos experts sauront vous conseiller pour mettre en place votre Landing zone cloud
 

copy-link