webleads-tracker

Oracle Open World 2014 - Keynote de John Fowler - 01/10/2014

Vous êtes ici

Oracle Open World 2014 - Keynote de John Fowler - 01/10/2014

Données

0 Commentaires

Voici une traduction avec photographies des éléments essentiels de la Keynote de John Fowler, présentée le 01/10/2014 à Oracle Open World, sous le thème “The Real Time Enterprise”. Le fait de la mettre à disposition en français et par écrit, avec illustrations, la rendra accessible au plus grand nombre et permettra d’en prendre connaissance sans devoir rester 53 minutes derrière  son écran.

Keynote de John Fowler

De suite, John nous met dans l'ambiance en citant Larry Ellison : "le péché capital de l'industrie informatique est la complexité". Et d'expliquer qu'Oracle est déterminé à continuer de simplifier l'utilisation de ses produits.

oow14-keynote-20141001-02

En plus de développer des logiciels de plus en plus pratiques, nous voulons que l'infrastructure devienne toujours plus facile à mettre en œuvre. Les entreprises ne peuvent plus être spécialistes dans toutes les technologies impliquées dans une configuration informatique complexe. C'est pourquoi nous avons conçu les solutions intégrés qui simplifient la vie pour les services informatiques. Beaucoup pensent qu'il est satisfaisant de concevoir et assembler ses propres architectures (serveurs, stockages, OS, Oracle RAC, etc...). Oracle pense que le concept de Solution Intégrée est bien plus avantageux pour les entreprises.

oow14-keynote-20141001-03

Oracle investit des sommes énormes pour concevoir les systèmes intégrés utilisant les meilleurs composants unitaires.

oow14-keynote-20141001-04

Oracle possède et maîtrise des produits dans toutes les technologies. L'approche Cloud est une approche très générique. Mais la mise en œuvre de tous les composants nécessaires à une configuration Cloud n'est pas si simple que cela. oow14-keynote-20141001-05

Oracle souhaite mettre à la disposition des entreprises des services Cloud basés sur toutes les techniques utiles et nécessaires. Oracle a su mettre en œuvre, dans ses systèmes intégrés, des solutions à des problèmes anciens touchant différentes couches matérielles ou logicielles. Exemple, les I/Os ont toujours été un frein à la performances des bases de données. La technique "Smart Scan Query Offload" a été une solution innovante mise en place dans Exadata pour faire face à cette difficulté.

oow14-keynote-20141001-06

Un autre sujet de vigilance pour les ingénieurs d'Oracle est la sécurité dans le Cloud.

oow14-keynote-20141001-07

Vous savez mettre en œuvre la sécurité sur les différentes  couches mises en œuvre dans un environnement Cloud.  Mais comment pouvez-vous être sûr que la sécurité est déployée de façon tout à fait correcte à travers ces différentes couches de composants, de la base de données jusqu'aux logiciels affichant les données ? Et comment déployer une application multi-tiers en haute performance ? Il ne suffit de mettre en œuvre un ensemble de VMs. oow14-keynote-20141001-08

Nous possédons tous les composants et techniques pour les mettre en œuvre les VM, avec toutes les garanties de sécurité, avec des outils de gestion de ressources. Comment pouvez-vous garantir que la mise en place d'environnements multi-tenants au niveau de votre société, ou de ses départements, apporte une isolation totale des données ? Oracle possède ces technologies et les met à disposition dans une approche de consolidation multi-tenant. La conformité aux niveaux de sécurité définis est essentielle, de bout en bout. Nous possédons les outils pour garantir cette sécurité.

oow14-keynote-20141001-09

Si vous avez de nombreuses applications, vous pouvez déployer vos applications avec une approche "Lifecycle Management" à l'échelle du Cloud, avec la garantie que vos applications seront déployées dans une version correcte en respectant les dépendances.

oow14-keynote-20141001-11

Oracle propose une solutions pour y parvenir :

oow14-keynote-20141001-12

Nous disposons même d'une technologie permettant de patcher l'OS sans devoir rebooter :

oow14-keynote-20141001-13

En ce qui concerne le Lifecycle Management, dans le cas d'un système intégré, nous pouvons effectuer les mises à jour de façon globale, unifiée et simplifiée pour les différentes couches.

oow14-keynote-20141001-14

Voici un exemple de gains obtenus par plusieurs clients, dans un environnement multi-tenant  :

oow14-keynote-20141001-15

oow14-keynote-20141001-16

Pour simplifier l'administration des environnements, nous avons fait de lourds investissements dans Oracle Enterprise Manager : gestion du Capacity Planning, Saas, PaaS, Asset Management, etc...

oow14-keynote-20141001-17

Nous avons ajouté une nouvelle technologie : Open Stack (origine Open Source), pour gérer le Cloud et les VM, de façon compatible avec Oracle OEM.

oow14-keynote-20141001-18

Nous avons aussi pris en compte le service DBaaS parce que les bases de données jouent un rôle essentiel notamment avec une approche Multi-tenant. Le service DBaaS est le plus important parce que, en général, toutes les applications reposent dessus.

oow14-keynote-20141001-19

La solution ZDLRA (Zero Data Loss Recovery Appliance) permet de sauvegarder un très grand nombre de bases Oracle et de pouvoir restaurer dans le passé n'importe laquelle d'entre elles très facilement.

oow14-keynote-20141001-21

Cette solution s'harmonise facilement avec les DBaaS. Elle permet de recevoir le flux de Redo Logs de toutes les bases 11g et 12c de l'entreprise.

Autre point, voici une architecture courante dans les entreprises : différents environnements s'alimentent les uns les autres avec beaucoup de ressources consommées et des complications liées aux multiples environnements.

oow14-keynote-20141001-22

Cette architecture comporte de nombreux inconvénients en terme de fluidité et de réactivité.

La solution Oracle In-Memory Database évite d'avoir autant d'environnements. Les environnements OLTP et Décisionnel peuvent cohabiter.

oow14-keynote-20141001-23

Voici les apports qu'une telle solution procure, par exemple sur une configuration Peoplesoft :

oow14-keynote-20141001-24

Une telle l'architecture simplifie et améliore beaucoup les choses. Il n'y a plus de différences de contenu entre les différentes bases pour cause de délai de propagation.

oow14-keynote-20141001-25

A ce stade, John rappelle l'arrivée du nouveau serveur Oracle-Sun SuperCluster et de tous ses avantages.

oow14-keynote-20141001-26

Depuis l'acquisition de Sun par Oracle, les investissements sur les technologies SPARC ont fortement augmenté .

oow14-keynote-20141001-27

La réduction énorme des temps d'exécution des requêtes change les méthodes de travail des entreprises. Des traitements hebdomadaires peuvent maintenant être quotidiens.

oow14-keynote-20141001-28

Pendant des années, le stockage était stupide : aller chercher un bloc sur disque à tel endroit. Depuis Exadata, une nouvelle méthode révolutionnaire a été mise en place, également utilisée dans SuperCluster : un stockage intelligent. Oracle Database sait profiter de l'intelligence embarquée dans ces stockages intelligents.

De plus, l'utilisation du Flash a encore grandement amélioré les choses.

oow14-keynote-20141001-29

Actuellement, tout le monde parle de Flash.

Mais quand on dispose d'un très grand volume de mémoire DRAM, les performances peuvent être extraordinaires. La combinaison de DRAM avec le Flash et les disques ordinaires s'avère être extrêmement complémentaire.

oow14-keynote-20141001-30

Nous sommes convaincus que les serveurs Exadata et Super-Cluster ont tout pour être les serveurs leaders du marché, grâce à toutes les caractéristiques avancées dont ils disposent.

oow14-keynote-20141001-31

Au moment de renouveler une architecture, il est utile de bien examiner les caractéristiques de la solutions que l'on envisage, notamment sous l'angle des performances et de la compatibilité avec l'existant.

Voici quelques retours d'expérience très intéressants :

oow14-keynote-20141001-32

oow14-keynote-20141001-33

La suite ce de billet présente les dernières copies d'écran de cette Keynote, sans transcription des propos associés. Elles commencent par quelques projets en cours chez Oracle, puis se prolonge par des fonctionnalités déjà présentes.

oow14-keynote-20141001-34

oow14-keynote-20141001-35

oow14-keynote-20141001-36

oow14-keynote-20141001-37

oow14-keynote-20141001-38

oow14-keynote-20141001-39

oow14-keynote-20141001-40

oow14-keynote-20141001-41

oow14-keynote-20141001-42

Ainsi se termine cette Keynote.

Commentaires (0)