Contactez-nous

PODCAST Le 1er épisode de la saison 2 de notre #podcast est disponible 🎉. Pour l'écouter  🎧 👉 https://www.digora.com/fr/la-data-dans-tous-ses-etats

✖︎
services cloud opérés

Les services Cloud opérés, 90 % des entreprises les ont adoptés

09/08/2022
Cloud

La gestion du tenant Cloud a pu rester une option aux premières heures du Cloud. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. À migration dans le Cloud, exploitation en continu. Ce qui suppose astreinte et multiples compétences. 

Le Cloud ne dort jamais

Qu’on l’adopte en administration complète, en cogestion ou sur un périmètre circonscrit, le Cloud opéré fait les beaux jours des organisations qui n’ont pas soit les moyens soit le désir de dédier des équipes à la supervision des services Cloud en continu.
Il faut dire que la gestion de la console Cloud requiert d’être d’autant managée que les entreprises et les services publics officient de plus en plus en 24/7 avec le Cloud. Commerce en ligne, location de véhicule, énergies, industries, santé, etc., les solutions Cloud ont accéléré une consommation et un usage affranchis des barrières du temps. 

Les entreprises d’une certaine envergure qui ont déployé un move to Cloud massif et se sont séparées de leurs datacenters On Premise ont évidemment pour obligation d’assurer la montée en compétence de leurs équipes sur le Cloud. 
Mais pour la grande majorité des entreprises en transition, l’offre de Cloud opéré, en particulier en 24/7, est un atout majeur et bien souvent, l’argument principal de l’achat, pour tous leurs environnements critiques. Un prestataire de services Cloud opérés restera toujours plus accessible que la création d’une équipe d’astreinte, à raison de 4 à 5 DBA, avec de multiples spécialités. 

Services managés vs Cloud opéré, quelles différences ? 

La différence ? Le Cloud. La gestion du tenant Cloud n’est pas directement incluse dans les services managés. Les services managés concernent le maintien en conditions opérationnelles, la supervision, l’administration et l’exploitation d’une infrastructure ou d’une base de données (ainsi que leur gouvernance). 
Sans option Cloud opéré, donc sans capacité pour le prestataire de service de contrôler et de gérer en autonomie la console Cloud, c’est à l’entreprise qu’il appartient de faire ce travail.
Dans le cas typique d’une erreur de backup, quand bien même l’alerte est donnée, il arrive que les mesures à prendre tardent et deviennent source de ralentissement voire d’arrêt de la production. 

En ce sens, si le Cloud opéré ne modifie en rien les prestations liées aux services managés, il vient compléter le service en apportant d’une part une équipe distincte dotée de compétences Cloud spécifiques, et d’autre part une réactivité indispensable à la gestion du tenant, sur tous les aspects réseau, accès, stockage liés au Cloud. 

La supervision en Cloud opéré

Le Cloud opéré suppose l’installation dans l’entreprise d’une solution de supervision. Pierre angulaire de toute la chaîne de surveillance, c’est à partir de cet outil que l’équipe d’astreinte peut réagir à temps et l’équipe de jour effectuer toutes les corrections supplémentaires et les préconisations utiles. 

Premier point d’attention, les downtimes intiés à la demande du CSP, soit les mises à jour requérant un arrêt de l’environnement ou son redémarrage complet. Annoncées par email, ces alertes passent souvent inaperçues en entreprise. 
Un prestataire de services Cloud opérés sonde en continu ce type d’information pour prévenir et prévoir avec son client les mesures à prendre, afin de le prémunir d’arrêts intempestifs de production. 

Dans le même ordre d’idée, les services Cloud opérés permettent la mise en œuvre d’une supervision hybride. En effet, certains services, en particulier en PaaS, ne peuvent être supervisés qu’à travers la console Cloud du CSP. Un prestataire de Cloud opéré est en mesure d’ajouter à sa supervision interne les éléments non attaquables (comme des fichiers de log) par une sonde de supervision. 
Avantage non négligeable, une supervision hybride permet d’exploiter les services gratuits des CSP et de se défaire des plus coûteux en optant de façon très complémentaire pour la solution de son prestataire. 

La sécurité enfin. La gestion de l’authentification et des accès sur les environnements est opérable à la demande de l’entreprise en services Cloud. C’est d’autant plus intéressant que les CSP sont prodigues en solution de sécurité, au point que les entreprises peuvent avoir les plus grandes difficultés à faire le tri selon leurs véritables besoins. L’accompagnement d’un prestataire de services Cloud opérés ici permet de construire et d’appliquer une stratégie sécurité conforme sans excès. 

Préconisation, planification et PRA

Plus globalement, les services Cloud opérés ont vocation à accompagner l’entreprise dans l’évolution de leur Cloud et de l’usage qu’elles en font. Intimement liées à l’expertise FinOps, les préconisations délivrées traitent en grande partie de l’intense activité des CSP. Entre les nouveaux services disponibles très régulièrement, les évolutions tarifaires dont beaucoup échappent à l’attention des services, les regroupements d’offres, la supervision est aussi une question de veille et d’alerte pour que les entreprises sachent saisir toutes les occasions qui se présentent de réduire le montant de leur facture Cloud. 

C’est aussi le gage d’une meilleure visibilité sur les besoins en ressources système à venir, CPU, ram, stockage. En services Cloud opérés, les entreprises bénéficient d’estimations de tendance et de conseils selon leurs consommations et leurs pratiques. 

Enfin, quand il se présente, le plan de reprise d’activité dans le Cloud peut faire partie d’une telle prestation, avec pour premier avantage de disposer de tests annuels de fonctionnement et d’une méthodologie de test qui fait souvent défaut aux équipes internes.