Digora blog

Le MySQL nouveau est arrivé (version 5.6)

20/03/2013
A trier

La nouvelle version de MySQL (5.6) est disponible depuis le 5 février dernier. Quelles sont les nouveautés de cette version ? 

Mais, petit retour dans le passé d'abord... Après avoir été racheté par Sun Microsystems en 2008, MySQL est ensuite passé dans le giron d'Oracle en 2009, suite au rachat de Sun par Oracle.

Oracle continue de faire évoluer MySQL, puisque la version 5.6 vient de sortir.

Voici les points forts de MySQL 5.6 qui nous paraissent les plus intéressants.

InnoDB

Voici les nouveautés majeures d'InnoDB

  • ALTER TABLE en ligne : on peut maintenant ajouter, supprimer des colonnes pendant que des requêtes tournent sur la table
  • Index Full Text
    • Jusqu'à ce jour l'utilisation d'index Full Text était la seule raison d'utiliser encore MyISAM; désormais cette fonctionnalité est disponible avec InnoDB
    • Attention : si la syntaxe est la même, les résultats peuvent être différents, à tester avant d'utiliser

Transport de tablespaces

Il est maintenant possible de transporter des tablespaces via FLUSH TABLE FOR EXPORT / ALTER TABLE ... IMPORT TABLESPACE et de déplacer des fichiers ibd.

Performance

De nombreuses optimisations permettant d'améliorer le nombre de transactions par secondes.

Des améliorations significatives au niveau des plans d'exécution :

  •  Modification du fonctionnement des sous-requêtes IN
  •  Ajout de BKA et MRR permettant une amélioration des jointures

 

Ajout de l'ICP (vérification des clauses WHERE  au niveau de l'index si c'est faisable).

Amélioration au niveau du PERFORMANCE_SCHEMA (overhead réduit, instrumentation améliorée et augmentée).

Partitions :

Il est désormais  possible

  • de faire un échange table <-> partition
  • de sélectionner directement une partition dans une requête

Réplication :

Voici quelques nouveautés liées à la réplication :

  • Utilisation possible des GTID, permettant l'économie de la précision de la position dans les logs au niveau de la réplication. Certaines limitations supplémentaires cependant.
  • Multithreading possible si on utilise plusieurs schémas indépendants
  • Esclaves résistant au crash : permettant de redémarrer automatiquement la réplication sans intervention manuelle
  • Vérification des checksums

Sécurité :

Un nombre important de modifications améliorent la sécurité des mots de passe.

 

 

 

 

Pour plus d'informations : http://www.oracle.com/us/corporate/press/1904335

 

 

 

 

 

 

Digora se tient  à votre disposition pour discuter de vos projets MySQL et vous présenter les gains liés à la mise en oeuvre de versions plus récentes.

Contactez-nous ici pour de plus amples informations.