Retrouvez-nous le 14/04 pour notre Webinar "Quelle démarche pour votre stratégie de gestion de données ?". Je m'inscris

✖︎
Digora blog

En direct d'Oracle OpenWorld : Le MySQL Connect

26/09/2013
A trier

En marge de l’énorme Oracle Open World 2013 (60 000 participants), s’est tenu l’évènement MySQL Connect du 21 au 23 septembre 2013.

La progression de la fréquentation est significative. Nous avons noté que le Customer User Forum (CUF) a réuni cette année une soixantaine de participants contre une quarantaine de personnes en 2012.

Edward Screven a honoré de sa présence cette réunion pendant plusieurs heures ce qui marque incontestablement l’intérêt de la grande maison Oracle pour MySQL. Pour mémoire, il est l’architecte en chef et reporte directement à Larry Ellison. Il dirige la technologie et les décisions d’architecture technique de tous les produits Oracle. Il s’assure que ceux-ci sont globalement cohérents avec la stratégie de la maison.

Les apports d’Oracle à MySQL commencent à se faire sentir. Différents produits d’Oracle commencent à prendre en compte MySQL comme par exemple l’outil de connectivité Golden Gate.  L’outil d’administration OEM (Oracle Enterprise Manager) va évoluer et bientôt pouvoir gérer MySQL à côté de la base de donnée historique.

L’éditeur essaye de convaincre les utilisateurs de MySQL version 5.1 (conçue avant l’acquisition par Oracle) de migrer vers la version 5.6 (conçue post acquisition Oracle). En effet, cette version augmente considérablement les performances de la base et apporte de nombreuses améliorations dont la compression. L’expérience utilisateur, on dit CX, s’en trouve largement améliorée !

De nombreuses discussions ont eu lieu autour de l’option NoSQL (Not Only SQL…) qui permet aux utilisateurs de mixer des requêtes relationnelles et les technologies NoSQL.

L’écosystème autour de MySQL est en train de se mettre en place en Europe suite au rachat par Oracle de Sun. Les développeurs sont d’ailleurs toujours majoritairement en Suède. Nous reconnaissons bien là les habitudes d’Oracle lors des absorptions de sociétés. En général, les ingénieurs de développement et de support restent en place le temps qu’il faut pour correctement digérer la technologie rachetée. Tout le reste des services transverses disparait assez rapidement au profit de l’organisation existante et bien huilée d’Oracle.

Cette méthode garantit une grande continuité des produits. On se souviendra de la base de données RDB, rachetée par Oracle à Digital Equipment (DEC), dont le support est toujours assuré depuis la fin des années 1990.

Vous souhaitez en savoir plus sur MySQL et Oracle ? Contactez-nous