Retrouvez-nous le 14/04 pour notre Webinar "Quelle démarche pour votre stratégie de gestion de données ?". Je m'inscris

✖︎
Digora blog

Découvrez Oracle Exalogic Elastic Cloud Software version 2.0

14/12/2012
A trier

Qu'appelle-t-on exactement Oracle Exalogic Elastic Cloud Software ?  Voici une brève présentation illustrée et un interview de Mohamad Afshar, vice-président de la gestion des produits chez Oracle, sur ce sujet.

Un schéma vaut mille mots (en rouge les composants d'Exalogic Elastic Cloud Software) :

Oracle Exalogic Elastic Cloud Software exécute des applications dans un mode "isolation", permet une régulation du trafic, et fournit un mode libre-service du modèle Cloud IaaS (Infrastructure as a Service).

Suite à la publication récente d'Oracle Exalogic Elastic Cloud Software 2.0, Tom Haunert, rédacteur en chef du magazine Oracle, s'est entretenu  avec Mohamad Afshar, vice-président de la gestion des produits chez Oracle, pour échanger sur Oracle Exalogic Elastic Cloud, la nouvelle version du logiciel, et sur la prochaine version d'Oracle Exalogic. Voici un extrait de cette entrevue. 

Oracle Magazine : Quelle est l'histoire d'Oracle Exalogic, à quoi cela sert-il, et comment l'intégrer avec les autres systèmes intégrés d'Oracle ? 

Afshar : Larry Ellison d'Oracle a lancé Exalogic Elastic Cloud à Oracle OpenWorld en 2010. L'objectif de cette solution était de fournir une infrastructure complète aux centres informatiques pour exécuter leur Middleware et leurs progiciels. Oracle Exadata, solution optimisée conçue pour les Bases de données d'Oracle, était déjà disponible. L'idée sous-jacente qui a amené Exalogic était de livrer une machine qui fonctionnerait en tandem avec Oracle Exadata pour exécuter des applications. En effet, la combinaison des deux produits devient le fondement pour un centre de données moderne sur lequel les applications sont consolidées.

Oracle Magazine : D'autres système intégrés Oracle sont optimisés pour exécuter le logiciel Oracle qui y est installé par défaut, mais Oracle Exalogic Elastic Cloud est optimisé pour y installer tant le logiciel Oracle associé que d'autres applications Oracle et non-Oracle. Comment est-ce possible?

Afshar : Quand nous avons débuté  la conception d'Oracle Exalogic, nous avons recherché les goulots d'étranglement au niveau du tiers applicatif et nous avons remarqué que le goulot d'étranglement principal qui entrave tant les performances que le débit tend à être dans le réseau. Nous avons donc construit la technologie Exabus, qui englobe les technologies couvrant les switchs InfiniBand, les passerelles, des adaptateurs host channel, les drivers, les extensions au système d'exploitation et les librairies logicielles. Exabus fournit une couche d'interopérabilité qui permet à toute application qui s'exécute sur Oracle Linux x86 de bénéficier de performances et de débit nettement améliorés. Pour le middleware Oracle et les applicatifs Oracle nous avons également construit une intégration native avec Exabus pour permettre des amélioration révolutionnaires de performances et de débit - et qui aide à atteindre des améliorations par un facteur 5 à 10, dont nous avons parlé pour Oracle WebLogic Server, Oracle Tuxedo, Oracle Coherence, Oracle SOA Suite, ainsi que nos applications telles que Oracle E-Business Suite, Oracle Applications ATG, et d'autres.

Oracle Magazine : Comment Oracle Exalogic fournit-il une optimisation pour Java ?

Afshar : Oracle dispose d'un important investissement dans Java et dans la communauté Java. Oracle s'engage pour assurer l'adoption la plus large de Java. Par conséquent, nous avons examiné la façon dont nous pourrions améliorer les temps de réponse et le débit pour les applications Java en tirant parti de la technologie Exabus au sein de la machine virtuelle Java [JVM], d'Oracle WebLogic Server et d'Oracle Coherence. Cette effort d'ingénierie touche des aspects tels que JDBC sur SDP [Sockets Direct Protocol] et RDMA [Remote Direct Memory Access ] - en liaison avec le mode Backed Stated Replication.

Oracle Magazine : Oracle a récemment annoncé Exalogic Elastic Cloud Software 2.0. Quel est l'orientation de cette release et quelles sont les points clés ?

Afshar : Beaucoup de nos clients exécutent différentes applications Oracle sur
Oracle Exalogic, telles que Oracle E-Business Suite, Siebel, Oracle ATG et PeopleSoft, tout
comme Oracle Fusion Middleware. Ils ont généralement isolé ces applications en les installant individuellement sur un nœud Exalogic spécifique. Par exemple, un client disposant d'un 1/4 d'Exalogic pourrait allouer deux noeuds Exalogic pour Oracle ATG, deux nœuds pour Oracle E-Business Suite, et enfin deux à quatre nœuds pour les composants d'intégration et Oracle WebCenter.

Avec Exalogic Elastic Cloud Software 2.0, nous avons livré un certain nombre de fonctionnalités qui permettent aux clients d'exécuter davantage d'applications sur Exalogic en fournissant à la demande une isolation grâce à la virtualisation. Nous avons intégré Exabus dans la  couche virtualisation d'Exalogic Elastic Cloud Software 2.0 pour fournir un niveau de performance quasi-natif (non virtualisé), et nous avons incorporé des fonctionnalités de type Cloud sur cet environnement virtualisé basé sur un modèle Infrastructure-as-a-service (IaaS). Dans ce cadre, nous fournissons également une  interface utilisateur en libre-service  qui offre une gamme complète de fonctionnalités pour les utilisateurs Cloud et les administrateurs Cloud. Avec Exalogic Elastic Cloud Software 2.0, nous permettons aux clients d'avoir un véritable environnement IaaS où ils peuvent déployer un modèle en libre-service où provisionner différents utilisateurs affectés à des groupes, tout en permettant à ces utilisateurs d'être en mesure d'accéder et d'utiliser des environnements et lancer des applications.

Oracle Traffic Director est un autre composant essentiel d'Exalogic Elastic Cloud Software 2.0. C'est un contrôleur intégré d'applications, capable de remplir de nombreuses fonctions : répartiteur de charge, régulation de trafic réseau complexe, régulation de trafic et fonctions de sécurité.

Oracle Magazine : Comment Exalogic Elastic Cloud Software 2.0 s'inscrit-il dans les stratégies Cloud d'Oracle pour Java et les applications ?

Afshar : Si vous examinez l'offre Oracle Cloud, vous constaterez qu'Oracle a annoncé une offre SaaS comprenant Oracle Sales & Marketing Cloud Services, Oracle Human Capital Management Cloud Service et Oracle Social Network Cloud Service, en plus d'Oracle Database Cloud Service et Oracle Java Cloud Service. En ce qui concerne Java, Oracle Java Cloud Service fonctionne sur Oracle Exalogic, ce qui garantit une portabilité de 100% entre les systèmes des utilisateurs et Oracle Cloud. Aussi longtemps que la stratégie Java d'Oracle est impliquée, vous pouvez-vous attendre à voir des investissements continus dans l'optimisation d'applications Java sur Oracle Exalogic à travers la JVM, la couche virtualisation, la couche réseau et le stockage.

Oracle Magazine : Quelle est la prochaine étape pour Oracle Exalogic?

Afshar: Nous nous engageons à adopter le prochain standard de l'industrie du matériel, de le tester entièrement dans les environnements de systèmes intégrés, de le certifier, et de le livrer aux clients. Et c'est exactement ce que nous sommes en train de faire avec l'introduction de la gamme X3 Exalogic, qui incorpore dans Exalogic le jeu de composants Intel Sandy Bridge, fournissant une densité, une performance et une capacité processeur toujours meilleures.

Interview réalisée par le magazine Oracle Magazine.

DIGORA se tient à votre disposition pour vous renseigner sur les systèmes Oracle Exalogic Elastic Cloud Software 2.0.

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous ici